Les 6 principes du Pilates

Les 6 principes du Pilates

La méthode pilates insiste sur la qualité plutôt que la quantité. Faites chaque exercice pleinement , avec contrôle et précision.

Je vous présente les 6 principes:

LE CONTRÔLE :Le principe fondateur. Joseph Pilates appelait sa méthode ‘Contrologie’. Vous devez pratiquer des mouvements contrôlés, ce qui nous permet de gagner en force. Au début assez lentement, mais lorsque vous êtes plus avancé, les mouvements peuvent être plus rapide mais toujours de manière contrôlée.

LE CENTRAGE : pour maintenir une bonne posture, nous devons stabiliser le centre de notre corps. Cela fait référence au muscles profonds du bassin (périnée) et aux muscles profonds des abdominaux (transverse). Pilates appelait ce centrage  » Power House « . Grâce à cette contraction abdominale du transverse, qui est nécessaire à l’exécution de chaque exercice, vous pouvez réaliser des mouvements précis.

LA PRÉCISION : Joseph Pilates n’avait cesse de souligner que la précision était l’élément clé.  Cela reprend  les autres principes de concentration, contrôle et régularité. Ce sont la régularité et la technique de l’entraînement qui nous amènent au contrôle du mouvement, et à la réussite de l’exécution exacte de l’exercice.

LA CONCENTRATION: Le but est de prendre conscience du contrôle de son corps par l’esprit en se déconnectant de l’extérieur. Se focaliser permettra d’exécuter des mouvements en toute sécurité.. Il faut être présent et concentrer sur ce qu’on fait. Comme toute activité physique où l’on est concentré sur ce que l’on fait, les bénéfices sont plus importants et rapides.

LA RESPIRATION : celle-ci tient une grande importance dans cette technique. Une respiration très spécifique à cause de l’engagement du centre et du transverse. Comme vous gardez le ventre aspiré  même lors des inspirations, vous êtes obligé d’utiliser la respiration latérale thoracique très caractéristique du Pilates.

LA FLUIDITE : les exercices de base Pilates sont des mouvement fluides et continues. Le but est de synchronisé ses mouvements sur sa respiration pour conserver toujours la même vitesse et à la même amplitude. Le travail concentrique et excentrique  permet des enchaînements équilibrés et fonctionnels des chaines musculaires.